Une start-up invente le tatouage éphémère

Une jeune entreprise met au point un système ingénieux permettant de réaliser des tatouages d’une durée de vie d’un an et effaçables à tout moment.

Quiconque a déjà dit à ses amis qu’il désirait se faire tatouer, s’est fait sermoné sur l’aspect permanent et sans retour d’un tel acte. Et si les tatouages pouvaient renoncer à leur éternité en devenant éphémères ? C’est le pari qu’a pris l’entreprise Ephemeral, dont le nom présage de son ambition : Créer un tatouage pouvant tenir seulement 1 an grâce à un double système. Une véritable révolution pour les personnes incapables de prendre une décision radicale et définitive en somme.

Le secret de longévité du tatouage

Ce qui confère son aspect permanent au tatouage réside dans le fait que les particules d’encre s’intègrent dans la peau. Etant donné leur grande taille, les cellules immunitaires sont incapables de s’en débarrasser. D’ailleurs, les techniques actuelles de lasers, qui permettent de retirer un tatouage, ne font en fait que « casser » les particules en plus petits morceaux pour que le système immunitaire puisse enfin faire son travail ! L’inconvéniant véritable de la technique de laser est son aspect douloureux, de quoi faire réfléchir à deux fois, un futur tatoué.

Là où le système d’Ephemeral est astucieux, c’est qu’il repose sur un système à deux éléments : le premier étant des particules colorées de petite taille au sein d’une capsule avec lesquelles on tatoue et le second, une solution permettant d’effacer le tatouage comme un dissolvant le ferait sur du vernis à ongle.

Un système à retardement

La capsule en question est conçue pour tenir un an environ, pas plus, au-delà de cette période, celle-ci commence à se disloquer, les particules d’encre sont libérées et détruites par l’immunité. Le tatouage commence alors à s’estomper assez rapidement avant de disparaitre complétement. A ce stade du projet, la durée du déclin du tatouage reste encore la grande inconnue.

La solution liquide permettant de retirer le tatouage peut, quant à elle, être appliqué directement sur la peau à tout moment par le biais d’une machine à tatouer en suivant le tracé du tatouage, entrainant alors la rupture de la capsule protectrice et effaçant le tatouage définitivement.

Avoir ce type de tatouage intéressera sûrement de nombreuses personnes, pas sûr en revanche que des artistes acceptent que leur chef d’œuvre devienne éphémère. Un autre problème se pose également, celui de l’hygiène. Peu de personnes fraîchement tatouées prennent, en effet, soin de leur peau, imaginons alors maintenant que l’opération puisse se répèter toujours au même endroit sans soin.

L’entreprise est maintenant entrée en phase de test sur l’animal, à savoir le cochon, animal présentant la peau et la réponse immunitaire, les plus similaires à l’Homme. La technologie pourrait alors voir le jour dans le courant de l’année 2017, de quoi encore vous laisser le temps de choisir le motif qui vous siéra le plus.

Retrouvez Sens & Science sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter

Ecrit par Emmanuel FELOUZIS

Publicités

Étaler sa science...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s