Un homme paralysé utilise son cerveau pour marcher à nouveau

Un homme âgé de 26 ans, incapable de marcher depuis 5 ans à cause d’un accident, a fait ses premiers pas contrôlés par un dispositif raccordé à son cerveau.

C’est d’un rapport paru dans « Journal of Neuroengineering and Rehabiltation » que nous vient cette nouvelle, synonyme d’un grand espoir pour toute personne ayant subi un dommage dans la moelle épinière.

L’espoir de pouvoir marcher à nouveau

Il s’agit d’une première dans le milieu médical. Un individu, ayant subi une section de la moelle épinière, a pu de nouveau apprendre à marcher grâce à un dispositif non-invasif  raccordé à son cerveau.

Des sondages montrent que pour une large majorité de personnes paraplégiques, être capable de marcher une nouvelle fois représente un élément essentiel dans l’amélioration de leur niveau de vie. Ainsi, 60% des sondés affirment n’avoir aucun problème à porter un dispositif comme celui testé, si ce dernier leur permettait vraiment de marcher.

Aujourd’hui, ces personnes ont recours à des chaises roulantes pour se déplacer, impliquant alors malgré eux, une vie sédentarisée. Certains problèmes de santé font alors leur apparition, notamment l’ostéoporose, des difficultés respiratoires ou encore des problèmes d’ordre cardiovasculaire.

L’étude, menée par le Docteur Zoran Nenadic de l’université de Californie, démontre qu’il est possible pour un individu de recourir à son cerveau et sa propre volonté pour marcher une nouvelle fois, à condition d’avoir un coup de pouce technologique.

Un mental et un corps d’acier

Le participant à l’étude a subi un entrainement de 19 semaines pour se préparer à la marche.

En premier lieu, il était nécessaire d’effectuer un entrainement cérébral pour « ré-activer » la capacité de marcher. A l’aide d’un électroencéphalogramme (EEG), l’homme s’est essayé à faire se lever un avatar virtuel, l’instrument enregistrant simultanément les ondes cérébrales durant l’exercice.

Enfin, un entrainement physique a été entreprit pour retrouver une bonne condition musculaire et redonner de la force aux muscles des jambes.

L'homme marche a l'aide du dispositif (Crédit : Dr.Zoran Nenadic)
L’homme marche a l’aide du dispositif
(Crédit : Dr.Zoran Nenadic)

Lors de l’exercice de marche à proprement parler, l’homme a été surélevé à 5 cm du sol pour lui permettre de réaliser librement des mouvements de jambes sans avoir à se soucier de son poids corporel. Il a été noté qu’en 20 visites et en ayant recours aux enregistrements cérébraux réalisés précédemment, le participant a été capable de marcher sur une distance de 3,66 mètres à l’aide du dispositif mis en place. Enfin, le chercheur rajoute que l’homme de 26 ans était capable de tenir une conversation durant l’effort de la marche, assurant ainsi aux responsables de l’étude qu’il existait un contrôle satisfaisant en temps réel de l’effort de marche par l’individu.

Ainsi, il est désormais envisageable pour les chercheurs de mettre au point un système reposant sur la volonté propre de l’individu. Il est souvent mis en avant la création d’exosquelettes, toutefois ces derniers font l’impasse sur le contrôle de l’action par le cerveau.

Pouvoir redonner le contrôle à des individus l’ayant perdu fait que ces petits pas réalisés sont un grand pas pour la science.

Retrouvez Sens & Science sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter

Ecrit par Emmanuel FELOUZIS

Source : The feasibility of a brain-computer interface functional electrical stimulation system for the restoration of overground walking after paraplegia, Christine E. King et al., Journal of NeuroEngineering and Rehabilitation, doi: 10.1186/s12984-015-0068-7

Publicités

Étaler sa science...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s