Allô maman, ici bébé !

Une étude indiquerait que la plupart des enfants de moins de 2 ans auraient déjà eu un smartphone ou une tablette entre les mains, passant plus d’une heure par jour devant l’écran. 

Dans l’étude de Hilda Kabali et de ses collègues chercheurs américains, il est montré que plus d’un tiers de nos bouts de choux de moins d’un an, auraient déjà tapoté sur un écran de smartphone ou d’une tablette.

Une démocratisation des écrans

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont mis en place un sondage portant sur 20 objets différents afin de déterminer quand les enfants accèdent à ces derniers et quel « usage » ils en font. Bien entendu, les enfants n’ont pas été interrogés pour des raisons que l’on devine aisément, ce sont donc les parents qui se sont adonnés à l’exercice.

Le choix des interrogés s’est porté sur des parents d’enfants âgés de 6 mois à 4 ans, précisons que ces familles sont de revenu modeste et font partie de communautés minoritaires aux Etats-Unis. Il leur a été demandé quels types d’appareils ils possédaient à leur domicile, à quel âge et à quel fréquence l’enfant a-t-il eu accès à ces derniers et quel a été son attitude envers l’objet.

Les réponses récoltés par l’équipe de recherches incluaient alors celles de 370 parents au total, 74% étaient afro-américains, 14% d’origine hispanique et 13% avaient un niveau d’éducation inférieur à l’équivalent du niveau lycée en France.

Ainsi, 97% indiquent posséder une télévision, 83% une ou plusieurs tablettes, 77% au moins un smartphone et enfin 59% avaient un accès à internet.

Des bébés connectés

De façon inattendue, plus de 52% des enfants de moins de un an auraient déjà été exposés à un écran. En détail, cela donne : 52% ayant regardé la télévision, 36%  ayant « scrollés » sur un écran tactile, 24% ont même passé un coup de fil quand 15% ont utilisés des applications et 12% joués à divers jeux-vidéo.

Quant à la durée d’utilisation de ces appareils elle varie selon l’âge, ainsi à 1 an, 14% des enfants les utiliseraient au moins une heure par jour alors qu’à 2 ans on monte à 26% et 38% à 4 ans.

Un élément plus préoccupant est la part de parents qui en parlent à leur pédiatre : seul un tiers des parents en aurait informé le médecin. En effet, l’exposition à des écrans pour les plus petits surtout à des âges aussi précoces n’est peut être pas sans conséquences. Si certains y voient un moyen de susciter l’éveil du bébé, il faut tout de même garder à l’esprit que le système visuel en plein développement est encore assez fragile.

Cette étude vient surtout apporter la preuve que les appareils multimédias et les écrans en général se sont démocratisés, si bien qu’ils font partie intégrante de notre vie et maintenant dès notre plus jeune âge. Reste maintenant à étudier en profondeur les effets de cette exposition précoce.

Ecrit par Emmanuel FELOUZIS

N’oubliez pas de rejoindre la page facebook, c’est ici

Sources : Abstract de l’article http://www.abstracts2view.com/pas/view.php?nu=PAS15L1_1165.3

Publicités

Étaler sa science...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s