Un composant du cannabis efficace contre les crises d’épilepsies

Une nouvelle étude indique qu’un élément non controversé du cannabis permettrait de lutter efficacement contre les crises d’épilepsies sévères pouvant intervenir chez certains patients. 

La substance dont il est question est le cannabidiol, différent du malheureusement célèbre THC, responsable des effets pharmacologiques psychoactifs du cannabis chez l’Homme. Le cannabidiol aurait notamment des effets antioxydants mais aussi anti-inflammatoires.

Prometteur mais contraignant

L’étude qui retient notre attention a suivi plus de 137 jeunes patients épileptiques dont la moyenne d’âge n’excède pas 11 ans et présentant une résistance au traitement classique. Le cannabidiol leur a été administré sous forme liquide, quotidiennement sur une période de 12 semaines. Ce traitement aurait permis de diminuer de moitié la survenue des crises, ce qui en fait un mode de soin prometteur.

Toutefois, les effets secondaires ne sont pas négligeables : plus d’un cinquième des patients indiquait souffrir de diarrhée, de perte d’appétit, de fatigue ou somnolence, à cela il faut rajouter que 12 individus sont allés jusqu’à arrêter l’expérience des suites de ces effets indésirables.

Notons enfin que ces résultats ont été obtenus par GW Pharmaceuticals, une société britannique travaillant sur les « qualités » de certains composants du cannabis, les résultats entiers de cette étude devraient être dévoilés le 22 avril lors d’un meeting organisé par l’académie américaine de neurologie.

Petite piqûre de rappel

Si le cannabidiol apparaît comme un traitement plus efficace que les actuels pour une catégorie de patients, il n’en demeure pas moins très contraignant par ses effets secondaires nombreux et contraignants.

Rappelons pour finir que le cannabis reste une drogue et qu’aucun lien n’est fait entre sa consommation et les effets bénéfiques présentés ici. Ce qui est sûr, en revanche, c’est qu’il est responsable de nombreux accidents de la route, certains cancers, pathologies de l’appareil circulatoire et respiratoire, et pathologies mentales.

Source : O. Devinsky et al. Epidiolex (Cannabidiol) in treatment of resistant epilepsy. Annual meeting of the American Academy of Neurology. Washington, D.C., April 18-25, 2015

Publicités

Étaler sa science...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s