La promesse des cellules souches pour le traitement du diabète de type 2

Une étude parue dans le journal Stem Cell Reports rapporte comment des chercheurs par la combinaison d’une transplantation de cellules souches et d’un traitement anti-diabète sont parvenus à traiter des souris atteintes de diabète de type 2.

Le responsable de l’étude Timothy Kieffer et son équipe affirment qu’un pas a été franchi dans le traitement contre le diabète de type 2. Il affirme que la recherche est en voie de pouvoir remplacer le traitement à l’Insuline par une thérapie cellulaire basée sur les cellules souches.

Rappelons que le diabète de type 2 est largement lié à l’obésité. Il correspond à l’incapacité d’un organe, le pancréas, à produire assez d’Insuline, une hormone hypoglycémiante, c’est à dire capable de faire baisser le taux de sucre dans le sang. Cette hormone est d’autant plus importante qu’il s’agit de la seule connue à ce jour dans l’organisme capable de réaliser cette fonction.

Aujourd’hui, le moyen le plus utilisé pour réguler la glycémie chez les patients est l’injection d’insuline ou des médicaments oraux tels que la metformine qui stimule la production d’insuline. L’équipe rappelle dans son article que ces traitements peuvent être la cause de problèmes gastro-intestinaux, de prise de poids ou de trop faibles taux de sucres dans le sang.

Améliorer le métabolisme glucidique, la sensibilité à l’insuline grâce à la transplantation de cellules bêta

Les cellules bêta, sont les cellules du pancréas sécrétant la fameuse insuline. Chez les patients atteints de diabètes, elles ne sont plus capables de faire correctement leur travail.

L’équipe a mis en place un modèle de souris développant un diabète de type 2 suite à l’obésité ( par un régime alimentaire riche en gras) pour mimer, au mieux, ce qui se passe chez l’Homme. Les souris ne sont alors plus sensibles à l’insuline et présentent de forts taux de glucose dans le sang.

Les chercheurs ont alors procédés à la transplantation de progéniteurs humains de cellules bêta pancréatiques. Une cellules progénitrice est en réalité une cellule qui est en voie de devenir un certain type cellulaire, un peu comme un étudiant en médecine avant de prononcer son sermon d’Hippocrate. Ces cellules se sont bien transformées en cellules bêta fonctionnelles induisant très rapidement un meilleur taux de glucose et une meilleure réponse à l’Insuline chez les souris malades.

Quand la transplantation était combiné à un traitement anti-diabète (de type metformine) les souris ont en plus perdus du poids de façon notable.

Kieffer et son équipe envisagent maintenant de tester si la transplantation de cellules bêta directement sans passer par des progéniteurs peut avoir des bénéfices plus rapides. Ce qui est sûr c’est que l’équipe croit à son projet et pense qu’il est possible d’imaginer un jour effectuer des essais cliniques sur l’Homme.

En résumé, cette étude a permis d’envisager un jour des greffes de cellules pancréatiques pour lutter contre le diabète de type 2. Cependant, il faut garder à l’esprit que cet exploit a été réalisé chez la souris, entre le rongeur et l’Homme, il subsiste un grand pas. Nombreuses sont les études ayant été fructueuses chez l’animal et désastreuses chez l’Homme.

Ecrit par Emmanuel FELOUZIS

Article source : Treating diet-induced diabetes and obesity with human embryonic stem cell-derived pancreatic progenitor cells and antidiabetic drugs, Timothy Kieffer, et al., Stem Cell Reports, doi: http://dx.doi.org/10.1016/j.stemcr.2015.02.011.

Image d’illustration : Jennifer Bruin, University of British Columbia 

Publicités

Étaler sa science...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s