Le chocolat dope-t-il la mémoire ? oui, mais à de fortes doses !

Voilà une nouvelle qui ravira les inconditionnels du chocolat, après une consommation fréquente de boisson enrichie en cacao sur une période de 3 mois, les performances de mémorisation de personnes âgées de 50 à 69 ans se sont révélées comparables à celles d’individus significativement plus jeunes. Seul souci, pour bénéficier de ces bienfaits avérés, il faudrait manger des quantités inimaginables de chocolat.

L’étude présenté dans cet article suggère que des composés chimiques, les flavonols, que l’on retrouve naturellement dans le cacao, pourraient avoir un effet bénéfique sur le cerveau. Il faut savoir qu’on retrouve également ceux-ci dans d’autres aliments comme le thé vert ou encore le vin rouge.

Précédemment, une étude avait montré chez le rongeur, qu’une alimentation enrichie en flavonols améliorait la mémoire mais aussi le flux sanguin irriguant certaines zones du cerveau. C’est le neurologiste Scott Small, de l’université de Columbia à New-York qui s’est intéressé aux effets d’un tel régime chez l’Homme.

Pour y parvenir, 19 volontaires âgés de 50 à 69 ans ont été invités à ingérer la quantité de 900 milligrammes de poudre de cacao par jour, dilués dans du lait ou de l’eau. Cette quantité assez précise de cacao a été répartie sur deux boissons par jour. 18 autres personnes devaient suivre la même procédure mais cette fois avec une dose de 10 milligrammes de cacao.

Un IRM fonctionnel a été effectué avant et après l’expérience qui a duré trois mois au total. Il a été observé dans le groupe des doses élevées, une augmentation de 20% de l’afflux sanguin dans une région précise du cerveau, le girus denté, au niveau de l’hippocampe. Curieusement, cette zone cérébrale a été de nombreuses fois citée lorsqu’il était question de la dégradation de la mémoire liée l’âge.

Justement, pour tester la mémoire des volontaires à l’étude, un exercice a été aussi réalisé : 41 formes abstraites ont été montrées aux participants, les unes après les autres, en leur demandant de les retenir. Il leur a été ensuite proposé 82 formes, leur demandant si chaque forme était ou non parmi les 41 à retenir. Il a été observé chez les patients ayant reçu des doses élevées de cacao,  outre des résultats plus élevés, un temps de réaction plus rapide de 630 millisecondes par rapport à l’autre groupe. Ces quelques millisecondes de gagnées peuvent paraître insignifiantes, pourtant elles permettent à ces personnes d’être comparés à des individus d’une trentaine d’années plus jeunes !

Toutefois, ne vous précipitez pas trop vite sur votre barre de Snickers adorée, les flavonoïdes présents dans le chocolat le sont en « très faibles quantités » selon le professeur Small,  » Il faudrait consommer tellement de chocolat pour obtenir le bénéfice promis qu’il risquerait d’être néfaste pour la santé » prévient-il.

Comme dit précédemment, les flavonols ne sont pas présents uniquement dans le chocolat, on les retrouve principalement dans le thé vert mais aussi dans les fraises, fruit qui en contient le plus (3 575 milligrammes par kilogramme) pour le plaisir de certain(e)s

Vous l’avez donc compris, le chocolat en lui-même n’améliorera pas votre mémoire mais plutôt les flavonols qui y sont contenus, reste à savoir pour les chercheurs la façon dont ces derniers agissent et s’ils n’ont pas d’autres effets moins glorieux.

Ecrit par Emmanuel FELOUZIS

Source : Enhancing dentate gyrus function with dietary flavanols improves cognition in older adults, Nature Neuroscience 

Publicités

Étaler sa science...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s